hélium


hélium

hélium [ eljɔm ] n. m.
• 1868; lat. sc., du gr. hêlios « soleil »
Chim., phys. Élément chimique (He; no at. 2; m. at. 4), gaz rare très léger, ininflammable. L'hélium, rare dans l'atmosphère, est abondant dans la chromosphère et les étoiles. L'hélium liquide est « superfluide ». Noyau d'hélium ( hélion) . Ballon gonflé à l'hélium.

hélium nom masculin (latin scientifique helium, du grec hêlios, soleil) Gaz rare le plus léger. (Élément de symbole He.) Numéro atomique : 2 Masse atomique : 4,0026 Température de fusion : − 269,7 °C Température d'ébullition : − 268,934 °C Masse volumique : 0,126 g°cm3

hélium
n. m. CHIM élément (symbole He) de numéro atomique Z = 2.
Gaz rare (He) de l'air.
Encycl. L'hélium est principalement utilisé, comme fluide produisant une très basse température, dans la fabrication de mélanges respiratoires à la place de l'azote, comme agent de transfert de chaleur, dans les réacteurs nucléaires et, en tant que gaz inerte, dans la métallurgie.

⇒HÉLIUM, subst. masc.
Corps simple gazeux ininflammable et très léger, découvert dans l'atmosphère solaire et très rare dans l'air (symbole : He). Atome, noyau d'hélium; hélium liquide. On a reconnu la nature du soleil (...) et on y a trouvé des corps qui existent sur la terre et qui y étaient restés inaperçus; par exemple, l'hélium, ce gaz presque aussi léger que l'hydrogène (H. POINCARÉ, Valeur sc., 1905, p. 67). Dans le soleil, dont la température centrale serait de l'ordre de quelque vingt millions de degrés centigrade, l'hydrogène est transformé constamment en hélium par un cycle assez complexe faisant intervenir divers isotopes d'atomes légers (GOLDSCHMIDT, Avent. atom., 1962, p. 87).
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1873, 21 août (Journal Officiel, p. 5494, 3e col. ds LITTRÉ Suppl. 1877). Lat. sc. créé à partir du mot gr. « soleil » sur le modèle de termes comme selenium, tellurium (v. tellure), par l'astrophysicien anglais J. Norman Lockyer en 1868 (v. NED Suppl., s.v. helium, et Encyclop. brit. t. 11, p. 318). Il est à noter que le Français J. Janssen observa, en même temps que Lockyer, ce nouvel élément.

hélium [eljɔm] n. m.
ÉTYM. 1868; lat. mod. helium, du grec hêlios « soleil », l'existence de cet élément ayant été établie par l'observation du soleil; d'abord en anglais.
Corps simple gazeux (He; no at. 2, p. atom. 4,0026), très léger (dens. 0,13), mono-atomique et inflammable, découvert dans la chromosphère solaire et très rare dans l'air. Plur. Héliums. || La température de fusion de l'hélium est de −272 °C. || Hélium liquide. || L'hélium, découvert par spectroscopie lors de l'éclipse solaire de 1868 par l'anglais Lockyer, n'a été isolé qu'en 1893, à partir d'un minerai d'uranium. || La fusion de l'hydrogène en hélium rend compte de l'énergie de la bombe H. || Ballon gonflé à l'hélium. || On trouve l'hélium dans certaines eaux minérales, et surtout dans les gaz de pétrole du sous-sol américain. || Hélium dégagé par les corps radioactifs. || Tube luminescent à l'hélium. || Noyau d'hélium. Hélion.
0 On a reconnu la nature du soleil (…) et on y a trouvé des corps qui existent sur la terre et qui y étaient restés inaperçus; par exemple, l'hélium, ce gaz presque aussi léger que l'hydrogène.
H. Poincaré, la Valeur de la science, 1905, p. 67, in T. L. F.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Helium — Hélium Traduction à relire Helium → …   Wikipédia en Français

  • Hélium 4 — Hélium Traduction à relire Helium → …   Wikipédia en Français

  • Helium 3 — Hélium 3 L’hélium 3 (3He) est un isotope non radioactif d hélium. Le noyau de l hélium 3 est composé de seulement deux protons et d un neutron. L hélium 3 est très recherché pour la fusion nucléaire. Cet élément est rare sur Terre. Issu de l… …   Wikipédia en Français

  • Hélium-3 — L’hélium 3 (3He) est un isotope non radioactif d hélium. Le noyau de l hélium 3 est composé de seulement deux protons et d un neutron. L hélium 3 est très recherché pour la fusion nucléaire. Cet élément est rare sur Terre. Issu de l épisode de la …   Wikipédia en Français

  • Helium V — Entwickler Helium V IT Solutions GmbH Betriebssystem Windows, Linux, Mac OS X Kategorie ERP Lizenz AGPL, Commercial …   Deutsch Wikipedia

  • Helium — He li*um (h[=e] l[i^]*[u^]m), n. [NL., fr. Gr. h lios the sun.] (Chem.) An inert, monoatomic, gaseous element occurring in the atmosphere of the sun and stars, and in small quantities in the earth s atmosphere, in several minerals and in certain… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Helium — Sn (ein farbloses Edelgas) erw. fach. (19. Jh.) Neoklassische Bildung. Neubildung englischer Naturwissenschaftler zu gr. hḗlios m. Sonne . So benannt, weil die Spektrallinien mit denen eines auf der Sonne nachgewiesenen Elements identisch sind.… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • Helium 3 — (también escrito como Helium 3 y abreviado como He3 o He 3) es un sello discográfico inglés. Formado por banda de rock alternativo Muse en 2006, Helium 3 es un subdivisión de Warner Music Group, uno de los cuatro grandes las compañías… …   Wikipedia Español

  • HELIUM — ostium Rheni, quod et Occ. et Mosae ostium, erat iuxta Helium castr. in parte Austr. Bataviae, ubi urbs Brilla est. Nunc die Maes incolis, Ortel. Secundum Voss. Batavis Hiel unde; vicus Wiidhiel, ubi latius Helus, seu Hilus fluit: item Bree hiel …   Hofmann J. Lexicon universale

  • Helium [1] — Helium, der Gruppe der Edelgase angehörend, He = 3,94 At. Gew. Spez. Gew. 0,137 (Luft = 1), ein von Ramsay und Travers in der Atmosphäre aufgefundenes Element. Von Normann Lockyer auf Grund spektralanalytischer Beobachtungen auf vielen Fixsternen …   Lexikon der gesamten Technik


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.